S'adapter au réchauffement climatique dans le nord: une course contre la montre

Wikimedia commons
9 mars 2018 | Catalina Ville…

Il y a quelques jours, on assistait à une vague de chaleur dans l’Arctique avec des températures qui ont grimpé jusqu’à 35° Celsius au-dessus de la moyenne. Ce phénomène météorologique, considéré anormal pour cette période de l’année où le soleil ne se lève pas de la journée, commence à se présenter plus souvent ces dernières années comme conséquence des changements climatiques.

L’Arctique et les communautés du Nord sont particulièrement vulnérables face au réchauffement climatique. Des mesures préventives et d’adaptation sont donc nécessaires pour construire des bâtiments durables sur le pergélisol, qui dégèle de façon accélérée.

Notre collègue éducatrice Katryne Larrivée, maître en géomorphologie de l'Université de Montréal, a été interviewée à l’émission Les années-lumière , de Radio-Canada, dans le cadre de ses travaux de caractérisation du pergélisol au Nunavik. Son projet de recherche visait à déterminer si la qualité de ce pergélisol est sécuritaire pour y construire des logements et des infrastructures durables. 

Katryne Larrivée

En complément, découvrez notre exposition Génie autochtone, des inventions toujours actuelles et notre jeu en ligne Climato-tactique  qui mettent en valeur des initiatives entreprises par les Premiers Peuples pour lutter contre les changements climatiques.

Catalina

Villegas Burgos

Profile picture for user Catalina Villegas Burgos

Catalina Villegas travaille comme chargée recherche et vulgarisation au Centre des sciences de Montréal. Elle détient un baccalauréat en génie physique, mais elle a découvert que sa passion se trouvait dans la communication et la vulgarisation scientifique. Elle s’intéresse aussi à l’art, la caricature, l’origami et la littérature.

Filtrer les résultats
Instagram