Video: Julie Payette et les astéroïdes

3 mai 2016 | Équipe du Cent…

Dans sa dernière capsule pour Découverte à ICI Radio-Canada, Julie Payette nous annonce une excellente nouvelle: un scénario à la Armageddon au cours duquel un immense astéroïde se dirigerait tout droit sur terre est peu probable.

 

En effet, lorsqu'on entend aux nouvelles qu'un astéroïde nous a "frôlé" , le terme est relatif. L'espace est immense et vide, et "passer non loin de la Terre" signifie souvent... à des millions de kilomètres.

 

Dans sa capsule, notre directrice parle du réservoir Manicouagan, situé sur la Côte-Nord du Québec. Ce cratère presque circulaire provient de l'impact d'un astéroide de près de  5km de diamètre, il y a 214 millons d'années. Avec un diamètre d'environ 100 km, il s'agit du cinquième plus grand cratère répertorié sur Terre. D'ailleurs, lors de son séjour dans l'espace en 2013, le commandant Chris Hadfield en avait pris cette photo (à droite) . On peut y voir également le Lac St-Jean (au centre gauche) qui ne provient pas, lui, d'un impact météoritique. Le réservoir Manicouagan s'est rempli d'eau tout récemment, lors de la construction du barrage Daniel-Johnson sur la rivière Manicouagan. C'est un des plus gros réservoirs du monde en volume et en profondeur.

 

nasa

(Crédit photo: NASA)

Pour "visiter" un tel cratère non loin de Montréal, ils suffit de se rendre dans Charlevoix. L'astroblème de Charlevoix est le 11e plus grand cratère au monde et on peut en apercevoir distinctement les crêtes montagneuses quand on se promène dans cette belle région. Il provient d'un impact qui s'est produit il y a environ 400 millions d'années. Vous pouvez en savoir plus sur le site de l'Observatoire de l'astroblème de Charlevoix, qui offre aussi une application mobile pour le découvrir.

Pour en apprendre davantage sur ces phénomènes fascinants, nous vous conseillons ce site de l'Université du Nouveau-Brunswick qui les répertorie à l'échelle du globe (en anglais): Cette carte des principaux impacts dans le monde est tirée de là. On y voit qu'à l'échelle géologique, les impacts de notre petite planète avec des astéroides sont somme toute assez fréquents... mais heureusement, la durée de vie de la civilisation humaine n'est rien à côté des intervalles de temps immenses qui séparent ces impacts!

terre

Source de l'image principale: http://wccftech.com/nasa-announces-asteroid-flyby/

Filtrer les résultats
Instagram