Les moulins de l'imagination

Le PTEEM est le premier convertisseur d’électricité en eau au monde, et le PTEVM, le premier convertisseur d'eau en vent au monde. Ils ont été conçus pour l'inauguration du Centre des Sciences de Montréal en mai 2000, par Florent Veilleux, un chercheur de solutions imaginaires aux problèmes utopiques.

"Pour l'humour scientifique constant qui les habite, mes machines sont conçues pour mystifier l'adulte et pour catalyser chez l'enfant l'esprit d'observation et de réflexion, l'imaginaire et la créativité qui en découle." - Florent Veilleux, chercheur de solutions imaginaires aux problèmes utopiques

Le PTEEM est une centrale hydro-électrique inversée. C'est une installation qui transforme l’énergie électrique en eau : une idée loufoque née du spectacle alarmant de la consommation d’eau sur la planète. En automatisant des objets recyclés variés, l’inventeur a réussi à créer une machine capable de produire de l’eau en abondance.

Comme si ce n’était pas assez innovateur, cette eau est ensuite récoltée pour générer du vent. Utopie? Voici la centrale qui convertit l’eau en vent : le PTEVM. En plus d'amuser les enfants, cette machine virtuelle fait actionner un moulin pour produire de l'électricité. Mais pourquoi donc? Pour faire de l'eau qui, à son tour, sert à faire du vent pour faire tourner le moulin des idées pour enfin maîtriser l’espace-temps. Résultat : une invention de la « pataphysique appliquée », science des solutions imaginaires pour faire marcher son éolienne numérique et son horloge à balancier vertical intégré.