Aller au contenu principal

Avec Digesto, vos déchets sont des trésors!

5 mai 2021 | Laura Martinez

Sauriez-vous expliquer ce qu’est la biométhanisation? Pas de panique, le Centre des sciences de Montréal, en collaboration avec Énergir, s’est lancé ce défi pour vous. Résultat : un robot plein de couleurs qui digère vos déchets pour créer de l’énergie sous forme de gaz. Découvrez comment DIGESTO, le robot qui dégaze, a vu le jour.

« Oh DIGESTO ! Il mange un trognon de maïs, de pomme et du caca! Et le bouton là-bas c’est pour faire des prouts », m’explique Jeanne en gloussant du haut de ses quatre ans et demi. C’est la deuxième fois que Jeanne interagit avec le nouveau module 3D du Centre des sciences de Montréal. C’est l’avantage d’être la fille d’Élisabeth Monast Moreau, l’une des chargées de projets du Centre des sciences de Montréal.

La tête enfoncée dans le hublot concave, qui permet de voir l’intérieur de DIGESTO, Jeanne s’exclame : « Il y a des microbes dans son ventre! Tu vois, il y a plein de microbes. Ici on peut regarder. » En effet, une armée de microorganismes, qui semblent tout droit échappés d’une bande dessinée, s’y active pour décomposer la matière organique et produire de précieux pets, correspondant au biogaz riche en méthane, et de précieux cacas mous au joli nom de digestat, un super fertilisant pour les cultures. Puis sans hésiter, Jeanne appuie pour la centième fois sur le bouton « qui fait des prouts ».

Une équipe de choc   

Résultant d’une étroite collaboration entre le Centre des sciences de Montréal et son partenaire Énergir - une entreprise québécoise impliquée dans le développement du gaz naturel renouvelable -, DIGESTO a mobilisé depuis son idéation à son installation une vingtaine de personnes. « C’était un vrai beau travail de collaboration et de planification », affirme Marie-Joëlle Lainé, ingénieure mécanique employée par Énergir et dont le rôle était de valider le contenu scientifique du projet de concert avec l’équipe du Centre des sciences.

En partant d’un objectif commun : éduquer les citoyens sur la transformation des déchets organiques en énergie, les deux organismes, aidés entre autres de la firme Design par Judith Portier, ont planché durant plusieurs mois pour aboutir en septembre 2020 à la naissance de DIGESTO.

« Le défi et la mission du Centre des sciences est de rendre quelque chose d’extrêmement compliqué [comme la biométhanisation] accessible à tous, même à un public très jeune », explique la chargée de projets développement et réalisation au Centre des sciences de Montréal. Leur idée : créer un personnage qui serait nourri de déchets organiques - rassurez-vous ce ne sont pas de vrais déchets! -, et dont l’intérieur du ventre, qui grouillerait de bactéries dessinées de manière ludique, serait visible.

« Comparer un biodigesteur à un estomac, c’est génial. C’est exactement ça ! », affirme Nathalie Maurer, responsable de la marque et des ententes corporatives chez Énergir et particulièrement enthousiaste par le projet.

Digesto
Crédit photo: Laura Martinez

Un drôle de robot au message important

« Quand les gens pensent à des matières résiduelles, c’est des déchets, ça sent mauvais, ça fait des bibittes. […] Notre objectif était d’expliquer que ton cœur de pomme, que tu vas mettre dans le bac brun, il a une richesse, il a une valeur, il a une deuxième vie. Il peut produire de l’énergie ! », s’exclame Élisabeth Monast Moreau.

D’ailleurs, comme ce gaz provient de déchets sauvés des poubelles, on parle de gaz naturel renouvelable. Bonus : ton geste citoyen, celui de garder tes déchets de table comme des trésors dans le bac brun, participe à la lutte au changement climatique !

Jeanne, qui joue depuis un bon quart d’heure avec le robot, se précipite à la fin du parcours. « Après, les prouts des microbes vont dans des tuyaux », m’explique-t-elle en tournant activement le robinet de gaz qui alimente sous forme d’image une cuisinière à gaz naturel, ou qui permet, en brûlant, de chauffer l’eau de la douche ou l’eau des radiateurs. Même si cette mini usine de biométhanisation est destinée aux enfants de 8-12 ans, il est clair que ce drôle de robot peut aussi plaire tant aux plus jeunes qu’aux plus grands.

Malheureusement, due à la pandémie, DIGESTO n’a pas vu grand monde depuis son installation dans le hall du Centre des sciences de Montréal. Bonne nouvelle, la réouverture du Centre des sciences est prévue pour bientôt. Prêts à venir tester le bouton préféré de la jeune Jeanne ? Attention ça va gazer !

Laura Martinez
Profile picture for user Laura Martinez

Mordue de science et d’aventures, Laura Martinez a passé plus de dix ans à étudier les fonds marins. C’est même la spécialiste des coups de soleil sur les baleines! Depuis 2017, cette docteure en biologie partage son temps entre la recherche en Arctique, le journalisme scientifique et différents projets de vulgarisation scientifique. Ne ratez pas ses autres billets de blogue !   

Catégories