Aller au contenu principal

Des réponses aux questions déroutantes de vos enfants sur l'environnement

4 juin 2021 | Valérie Demers

« Est-ce qu’il va encore pousser des légumes sur la Terre quand je serai grand ? » Si vous êtes comme moi, vous tentez de dissimuler vos yeux écarquillés et cherchez la meilleure réponse à donner à votre petit loup de 8 ans sur ses questions concernant l'environnement…

Parce qu’un simple « oui » ne suffira pas.

Heureusement, les capsules vidéo de l’exposition EXPLORE, inspirées des travaux de chercheuses et de chercheurs canadiens et des 17 objectifs de développement durable de l’ONU, pourront vous être d’une aide précieuse! En moins de deux minutes, votre mousse aura compris comment on retire le sel de l’eau de mer pour la boire!

ONU

Des idées pour mieux vivre

Générer de l’eau douce grâce au mouvement des vagues ? Créer des éoliennes inspirées des nageoires des baleines ? Imiter l’action du soleil pour faire pousser des légumes ?

Oui! C’est le type de prouesses hautement illustrées dans les courtes vidéos d’EXPLORE , qui contribuent à promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète.

Les sept animations (mouvement, air, lumière, géométrie, eau, matière et code) sont présentées par et pour des enfants et adoptent une pédagogie de l’espoir qui préconise les solutions plutôt que le défaitisme. Exactement comme ce que l’on retrouve dans les objectifs de développement durable.

Un exemple de sujet? Le projet SIKU, du scientifique et réalisateur Joel Heath, qui vise à produire avec les communautés inuites une carte collaborative pour connaître en temps réel l’état de la banquise. Pratique pour se déplacer de manière sécuritaire! Il s’agit de surcroît d’un exemple parfait de l’objectif 13 (Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions).

Un autre? Le projet de Sylvie Fradette, Vice-président R et D de CO2 Solutions, qui développe de véritables poumons industriels pour capter le CO2 des usines. Une manière « inspirée » d’atteindre l’objectif 9 (Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation).

Passer le message avec les bons visages

Avec les capsules vidéo d’EXPLORE, la diversité de la nature trouve son pareil dans la diversité des êtres humains qui portent les messages d’innovation. Le Centre des sciences voulait en effet accorder une importance à l’empowerment des femmes et des autochtones et valoriser la diversité culturelle et de genre.

Pensons seulement à Geneviève Ali, qui étudie le trajet de l’eau pour éviter les inondations, et à son équipe de recherche qui a un intérêt particulier pour les femmes en sciences (objectif 5 : Égalité entre les sexes). Ou encore, à Hélène Genest, qui contrôle le feu pour permettre de régénérer la forêt de manière durable (objectif 15 : Vie terrestre).

Objectif : s’amuser avec l'environnement

Disons-le franchement, parler de sciences aujourd’hui rime souvent avec parler d’environnement. Les centres de science du monde sont en effet appelés à s’inscrire dans un réseau plus large que la science : celui du développement durable. Et faire écho aux objectifs de développement durable, c’est aussi une excellente façon de donner accès à une panoplie d’outils ludiques conçus par l’ONU comme :

  • Les missions des Super-héros de l’action pour le climat;
  • Le conte Frieda, une élève namibienne, qui découvre les objectifs de développement durable; 
  • Objectif planète durable à jouer à plusieurs.

Et vous, les parents, vous ne serez pas en reste, car même pour les plus occupés d’entre vous, on a pensé à créer le Guide des paresseux pour sauver la planète, dont certaines actions peuvent être réalisées… depuis votre canapé! Ne reste plus qu’à vous brancher sur la chaîne YouTube du Centre des sciences, juste ici:

Valérie Demers
Profile picture for user Valérie Demers

On dit de certaines personnes qu’elles sont de véritables couteaux suisses. C’est le cas de Valérie Demers, bachelière bidisciplinaire en histoire de l’art et en sciences sociales et titulaire d’une maîtrise en sciences de l’environnement. Prêtant tour à tour sa plume, sa caméra et sa lentille à des passionnés d’humain et de savoir, elle se perçoit avant tout comme une autodidacte sensible dotée d’un sens esthétique aigu.

Catégories